Advertisements

LE BUZZ DE L’IMMOBILIER : QUELLES CHARGES PRÉVOIR AU-DELÀ DE SON BUDGET D’ACHAT AU MAROC?

Publié par Afrique Inside et Lamudi Maroc

L’achat d’un bien immobilier rime avec taxes et charges obligatoires, qui impactent le budget. Voici à quoi l’acquéreur doit se préparer!  Quelles charges prévoir lors d’un achat de propriété au Maroc. Le portail international de l’immobilier Lamudi, vous présente les taxes et dépenses obligatoires qu’un acquéreur droit prévoir au-delà de son budget d’achat.

En tant que portail leader dans le secteur, Lamudi vous présente les différents coûts à prévoir suite à l’acquisition d’un logement.  En effet, Il y’a tout d’abord la conservation foncière qui représente 1% du prix d’achat, ensuite l’enregistrement du contrat d’acquisition qui s’élève à 4%.  Il faut prévoir également les frais du notaire entre 1%et 1,5%, et les frais de timbre de 0,5%, pour un total qui peut atteindre 1%.  Toutefois si l’acheteur a recours à une agence immobilière, ou un prêt hypothécaire ce chiffre augmente rapidement. Puisque l’agent immobilier touche entre 1,5% et 2,5% sur la valeur du bien, il faut compter également 1% du montant du crédit, et enfin les frais d’assurance vie relatifs au crédit d’un montant de 3%.  Tous ces montants combinés chiffrent le budget à prévoir au-delà du prix à payer pour le bien Moncef Lahlou, directeur de Capital Foncier, agence partenaire de Lamudi commente : «  Les coûts varient en effet entre 6,5 % à 10% du bien, et pèsent bien évidemment. Il est important que l’acquéreur puisse avoir conscience de cela, surtout si le bien est cher ».  Clement Tesconi, directeur de Lamudi Maroc explique : « Les frais encourus lors des achats de biens au Maroc sont dans la moyenne haute du marché mondial de l’immobilier.  Les personnes désireuses d’investir doivent donc s’assurer de la prise en considération de ces coûts lors de leur achat afin d’éviter l’augmentation de l’investissement et la multiplication des offres devraient cependant participer à une baisse générale de l’ensemble des charges incombant aux propriétaires d’ici la fin de l’année ».

 

La rédaction d’ Afrique Inside avec lamudi.ma

Advertisements

Pin It on Pinterest

Share This
%d bloggers like this: