Les Emirats Arabes Unis ont été la 10eme destination la plus populaire au monde pour les demandes de visa investisseur de la part de particuliers fortunés durant la dernière décennie, selon des chiffres récents.

‘Wealth Report’ de Knight Frank a révélé que de 2003 à 2013, cet état du Golfe a vu l’arrivée de 10100 personnes de statut d’individus fortunés (PSIF), ce qui représente 21% de l’apport total.

En 2013, les Émirats Arabes Unis ont signalé un total de 48300 PSIF, équivalents d’une valeur nette de plus de 1 million de Dollars, selon le rapport.

Le Royaume-Uni a été nommé la principale destination des demandes de visa investisseur, en enregistrant l’arrivée de 114100 PSIF, plus du double de celui du second placé Singapour, avec 45000.

Plus de 60% de ces personnes est originaires d’Europe, mais avec un nombre important aussi venant de Chine, de Russie, d’Inde, du Moyen Orient (Arabie saoudite, Syrie et Turquie surtout) et d’Afrique (l’Afrique du Sud suivi du Nigeria et de l’Egypte).

Par ailleurs, le nombre de particuliers fortunés (PSIF) – ceux avec 30 millions de Dollars en actifs ou plus – ont augmenté de 3 % l’an dernier.

Certaines personnes au nombre de 5181 ont vu leur fortune progresser au-delà de la tranche de 30 millions de Dollars, alors que 53 personnes sont devenues milliardaires en 2014, menant la population mondiale de milliardaires à 1844 de personnes.

Par région, l’Europe a le plus grand nombre de PSIF, en abritant une population de 60565, suivie par l’Amérique du Nord et de l’Asie, avec 44922 et 42272 respectivement, selon les données compilées pour ‘Wealth Report’ de Knight Frank.

Toutefois, cet équilibre est censé changer durant la prochaine décennie, avec des prévisions indiquant que l’Asie va dépasser l’Amérique du Nord comme le deuxième plus grand centre de PISF au cours des dix prochaines années.

Les super fortunés d’Asie ont un actif net d’un montant total de 5,9 trillion de Dollars, tandis que ceux en Amérique du Nord détiennent 5,5 trillion de Dollars, mais l’Europe est bien supérieure à tous les deux avec des montants de 6,4 trillion de Dollars.

Les prévisions à plus long terme sont pour le nombre global des super riches de croître de 34% au cours des dix prochaines années avec la plus forte croissance venant d’Afrique (une augmentation de 59%), suivi par l’Amérique latine (50 %).