Advertisements

Uber Maroc 1La société américaine de transport Uber s’installe au Maroc, avec une première implantation à Casablanca. Selon la directrice générale d’Uber Maroc, Meryem Belqziz, citée dans Maroc Hebdo 5/8/2015), «la société sera dans un premier temps en phase de calibrage, avec un service restreint jusqu’à notre lancement officiel dans quelques mois. Lors de cette phase initiale, nous analyserons nos opérations sur le terrain et procéderons aux ajustements nécessaires afin de mieux servir les Casablancais».

Uber fonctionnera de la même façon aux Etats-Unis et au Maroc: l’application Uber permet aux clients de s’inscrire en ligne puis d’être mis en relation avec  un chauffeur via l’application et de payer la note par carte bancaire.

Casablanca sera après Dubaï, Amman, Le Caire, Paris, la 328ème ville dans le monde à bénéficier du service Uber. Madame  Belqziz a annoncé qu’après Casablanca, Uber projette de s’étendre à Rabat, Marrakech et Tanger.

Uber au Maroc, un futur business case ? 

21 juillet 2015 par Marie-Aude

La seule chose positive qu’on peut voir dans l’arrivée d’Uber au Maroc, c’est la reconnaissance du développement économique du pays, avec un suffisamment gros « potentiel » pour intéresser le spécialiste de la paupérisation et du remplacement des pros par des particuliers. Mais bon, dans le genre, on avait déjà MacDo et Carrefour, et on va bientôt avoir Ikéa !

En réalité, je pense – je peux me tromper – que l’arrivée d’Uber au Maroc est un futur « business case » comme on dit dans les écoles de commerce, mais un cas d’école donc, de ce qu’on a oublié de prendre en compte quand on transplante une activité dans un pays africain, en particulier le Maroc.

Lire la suite sur le susnommé  website

 

 

 

Advertisements

Pin It on Pinterest

Share This
%d bloggers like this: