Attribution de trois licences de la 4G pour le Maroc pour 188 millions d’Euros.

Ecrit pat Rayane Djerdi, Maghreb Emergent, 19 Mars 2015

Le régulateur  marocain des télécoms ANRT a annoncé mercredi l’attribution d’une licence 4G à chacun des trois opérateurs Maroc Télécom, Inwi et la filiale à 40% d’Orange, Méditel. Selon le site spécialisé Usine Nouvelle, le prix provisoire global de ces licences se chiffre à 2 milliards de dirhams, soit 188 millions d’Euros, dont la moitié pour la seule licence de Maroc Télécom. L’opérateur Inwi a reçu la meilleure notation.

Le Chef du Gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, a validé, mercredi 18 Mars 2015, le rapport d’instruction élaboré par l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), relatif à l’attribution de licences utilisant des technologies mobiles de 4ème génération (4G) pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de télécommunications. Trois sociétés de droit marocain ont déposé le 12 Mars 2015, des dossiers de candidature, en réponse à l’appel à concurrence, a annoncé l’ANRT dans un communiqué. « L’évaluation des dossiers de candidature a été effectuée, conformément aux attributions de l’ANRT (Loi n°24-96), sur la base des critères fixés préalablement dans le Règlement de l’appel à concurrence (RAC). Les trois soumissionnaires ont proposé des offres de qualité, avec des engagements d’investissements devant contribuer au développement des infrastructures de télécommunications nationales », précise l’ANRT, l’Etablissement public chargé de la régulation et de la réglementation du secteur des télécommunications.

Développer le marché du haut et très haut débit mobile au Maroc

L’institution ajoute que « l’évaluation des dossiers des trois soumissionnaires fait ressortir les principaux points suivants : les engagements pris, en termes de couverture au terme des cinq premières années des licences, sont supérieurs au minimum exigé dans le cadre de l’appel à concurrence ; les indicateurs de qualité de service proposés sont alignés sur les meilleures pratiques internationales ; la vision du marché et le business plan proposés par les soumissionnaires contribueront au développement du marché du haut et très haut débit mobile au Maroc ».

Maroc Telecom s’est vu attribuer la “licence B” d’un montant d’un milliard de dirhams. Méditel a hérité pour sa part de la “licence A” pour 500,437 millions de Dirhams. Quant à la “licence C”, elle a été attribuée à l’opérateur Inwi pour 503 millions de Dirhams, rapporte Usine Nouvelle. « Le prix total des trois licences s’élève ainsi à plus de 2 milliards de Dirhams soit 188 millions d’Euros environ qui iront abonder le budget de l’Etat marocain », détaille le site. En plus de ces sommes, les trois opérateurs « contribueront aux frais de réaménagement du spectre des fréquences à hauteur de 860,4 millions de dirhams (81 millions d’Euros) ».